Les Harlem Hellfighters

JPEG - 87.5 ko
Régiment des Harlem Hellfighters

Ces soldats comprenaient vraiment les idéaux de l’Amérique. Ces idéaux avaient été créés pour protéger les plus faibles et pour permettre à tous de progresser. Aucun groupe n’en avait plus besoin que les anciens esclaves. Alors quand les États-Unis ont décidé de se battre pour sauvegarder la démocratie dans le monde, ce sont ces Afro-Américains qui se sont sentis les plus concernés.

Ainsi, durant la Grande Guerre environ 380 000 Noirs américains ont fait leur entrée dans l’US Army (200 000 seulement sont partis pour l’Europe). Mais leur intégration n’a pas été des plus faciles. Moins bien équipés et cantonnés à des régiments "de couleur", ils passent sous commandement français.
Visionner la vidéo

JPEG - 82.6 ko
James Reese Europe et son orcherstre

L’orchestre de James Reese Europe, célèbre musicien et compositeur de ragtime fait partie du voyage. Lieutenant, il rejoint le 369ème régiment d’infanterie des Harlem Hellfighters et fait ainsi entrer le jazz en France.
Ironie de l’histoire, l’armée française organise pour l’orchestre une tournée en France pour soutenir le moral des troupes, les musiciens joueront ainsi dans les ports négriers où leurs ancêtres furent déportés en esclavage.

1918 : Afro-américains dans l’Aisne